Balader son chat, ce qui faut savoir !

Avant d’attaquer cet article, je précise qu’il s’agit de mon expérience personnelle et que chaque animal est unique.

 
Pour Cara et moi tout à démarré lorsque je l’ai trouvé sortant certainement d’une poubelle vue le piteux état dans lequel il était. Il n’avait pas plus de trois mois mais déjà beaucoup de voix. C’est en effet plus lui que moi qui l’ai trouvé. Il avait faim et réclamé visiblement de l’aide. Je n’ai jamais eu de chat et jamais eu l’intention d’en avoir, mais évidemment face à un chaton, tout change. Je l’ai donc ramené chez moi, dans la voiture il a caché toute sa tête dans ma main, presque tout son corps pouvait y rentrer, il est tellement petit !
 
Une fois arrivé je l’ai lavé, il m’a griffé de partout. Puis je lui ai donné des croquettes fournies par l’ami avec lequel je l’ai trouvé.Il en a mangé trois bols à soupe. LA FAIM à ce moment-là c’était LUI.
 
Le lendemain le vétérinaire l’a examiné, il était malade et blessé. Je l’ai soigné et notre histoire d’amour a commencé.
 
Comme j’ai été propriétaire de chien, la décision de promener Cara m’a semblé très logique.J’ai commencé par l’emmener à un parc « La Coulée Verte » à Nice où je l’ai sortie et suis resté à différents endroits assise avec lui pour l’habituer à voir du monde. Souvent il aime bien grimper aux arbres. Ensuite j’ai commencé les promenades. Je suis sorti de nuit, pour diminuer son stress. C’est plus facile quand les rues sont calmes. Et j’ai répété tous les jours le même qui trajet, qui ramène à la maison.
 
Je ne vais pas vous mentir, c’est un travail de patience. Au début vous serez obligé de le porter souvent. Mais la joie en sera encore plus grande quand il sortira de vos bras pour marcher de lui-même !
 
La grande différence avec un chien est dans la façon dont vous devez tenir la laisse. Avec un chien on doit être ferme pour qu’il obéisse. Un chat c’est tout le contraire, si vous le tirez il va se laisser traîner. Si vous êtes rigide, ferme sur la laisse le chat ne vas pas coopérer. Vous devez laisser du mou et lui laisser le temps de s’adapter à son environnement. Il va vouloir se cacher à tous les endroits lors des premières sorties. Pas de panique, prenez le dans vos bras ou caressez-le lorsqu’il stress. Quand il marche, pour le guider secouez délicatement la laisse dans la direction que vous voulez emprunter. Parlez-lui et encouragez-le, s’il est gourmand, récompensez-le avec des friandises !
 

Un dernier conseil:

Un chat a besoin de se sentir en sécurité. Il est indispensable pour les longs trajets ou dans les transports d’avoir un sac dans lequel le mettre. Habituez-le au sac à la maison, pour le découvrir, y rentrer et y sortir. Ensuite lorsque vous serez en balade, il appréciera d’y aller pour se reposer ou quand il est effrayé. C’est une extension de leur maison et ça rendra cet apprentissage beaucoup plus facile pour eux comme pour vous.

 
Aujourd’hui Cara a trois ans et cet apprentissage a porté ses fruits. Il se promène même attaché au chien et attention, c’est lui qui guide ! Il n’est plus peureux, adore les trajets en train ou en tram.Il aime découvrir de nouveaux endroits et aller dehors est quelque chose de très naturel pour lui. Il ne s’enfuit pas qu’importe l’endroit et qu’il soit en laisse ou non.
 
Avec beaucoup d’amour et de patience vous apprenez n’importe quoi à votre animal. C’est surtout cela que vous devez retenir.
 
Miaou de Cara

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Fermer le menu
×
×

Panier